Ma Bibliothèque Bleue

Chacune de nos lectures laisse une graine qui germe. Jules Renard

Les illusions parallèles

« Quelques-uns, dans la salle, sans doute, la maudissaient et se juraient, au mépris de ce qu’il faudrait accomplir, médire, piétiner, qu’un jour, eux aussi seraient le centre de l’attention, l’objet d’applaudissements effrénés et de désirs remarquables. Pour certains, c’était du domaine du probable, pour d’autres du domaine des remords et pour d’autres encore c’était un monde à effleurer, à tout prix, à défaut de pouvoir le conquérir. À tout prix. Même celui de l’amitié, de la dignité. De vains mots après tout qui, en tout cas, ne valaient rien devant cette cavalcade jouissive d’applaudissements. »

Alors que le 70ème Festival de Cannes s’apprête à décerner sa palme d’or, je referme Les illusions parallèles de Sandra Mézière avec l’impression d’être la plus cinéphile des lectrices. Mais, ça serait vous mentir que de l’affirmer. Pourtant, au fil des pages de ce recueil, j’ai écumé les salles des festivals les plus renommés de France : Beaune, Deauville, Dinard, Cabourg, Cannes …

Grâce à une écriture sensible, l’auteur invite le lecteur à découvrir l’envers du décor. Que les histoires soient romantiques ou incisives, la passion de Sandra Mézière pour le 7ème art habite chaque phrase.
Mon coeur a fondu dans les coulisses du Festival du Film Romantique de Cabourg. J’ai craqué sur l’incroyable actrice Louise Edwards à Saint-Jean-de-Luz. Les larmes me sont montées aux yeux à la cérémonie des César. Franchement, j’étais … comme au cinéma !

Les illusions parallèles est un recueil de nouvelles qui va vous faire frissonner jusqu’au générique final, ce qui, pour moi, mérite une standing ovation !

 

Résumé :
Qui n’a jamais rêvé que sa vie ressemble à un film ?
Que ses illusions deviennent réalité ?
Là où la frontière entre le cinéma et la réalité est particulièrement étanche, où des destinées se frôlent telles des ombres parallèles, voici 16 histoires de rencontres dans les univers fascinants et singuliers des festivals de cinéma de Deauville, Cannes, Monaco, Dinard, Paris, Cabourg, La Baule, Annonay, Lyon, Saint-Jean-de-Luz, Beaune et même à la cérémonie des César.
Les personnages qui déambulent entre ces pages, passant allégrement d’un côté à l’autre du grand écran, sont criants de justesse à défaut d’humanité pour certains, et passent des rêves qu’il faut vivre envers et contre tout aux amours manquées, aux désillusions secrètes ou aux frustrations qui peuvent faire basculer le destin.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Information

Cette entrée a été publiée le 25 mai 2017 par dans Lecture, Nouvelles, et est taguée .

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Rejoignez 2 308 autres abonnés

Articles les plus populaires

Murmurer à l'oreille des femmes
Au nom de quoi
Suzanne aux oiseaux
La petite marchande de mots
On peut le faire - Et si la transition en mouvement, c'était vous ?
Campus d'été - Ecriture & crustacés
S.A.R.R.A. : une intelligence artificielle
Femme sur écoute

Insta Livres

Oh une librairie bleue 💙📚
Boîte à lire, boîte à livres 📚
Avant de partir sur le Chemin,  j'avais envie de m'y plonger par la lecture. Et c'est avec "Le vestibule des causes perdues", de Manon Moreau, que j'ai pu accompagner plusieurs pèlerins depuis Le Puy en Velay jusqu'à Santiago. Le roman nous fait partager le quotidien de ces femmes et de ces hommes qui ont décidé d'entamer le célèbre pèlerinage de Saint Jacques de Compostelle. L'écriture de l'auteur nous fait apprécier les paysages, un lever de soleil, mais aussi la pluie sur la tête, le poids du sac à dos, les ampoules et les blessures ... Un récit plein d'humour, d'amour, de tendresse et d'espoir. Un livre pour cheminer vers soi. Un véritable coup de cœur 💙
Très heureuse de proposer une animation ludique et culturelle pour ces Journées Européennes du Patrimoine. Une belle collaboration avec Pierre Gaulon qui fonctionne à merveille. "Le secret des savonniers" est notre 2ème escape game. Avant il y avait eu "Prodigieuse Prophétie" (sur le thème de Nostradamus). Depuis le printemps, "L'enquête Napoléon" rencontre un franc succès au Château de l'Emperi. Et c'est avec impatience que nous attendons les participants du Festival de l'imaginaire de Lambesc pour "Archéologues du futur".
🎤🎧 Enregistrement de la prochaine Chronique de Sabine, dans la joie et la bonne humeur. À découvrir dès mardi prochain sur Mistral Social Club et Fréquence Mistral 📻
Livres en trompe l'œil 📚
Je suis gâtée par mon ami @johannmerlaudkiefer
En attendant de repartir sur le Chemin, je voyage grâce aux livres.
%d blogueurs aiment cette page :