Ma Bibliothèque Bleue

Chacune de nos lectures laisse une graine qui germe. Jules Renard

Toison d’or

« Martin sortit, erra dans le quartier, la tête ailleurs. Soudain, le ciel s’assombrit. Les feuilles des arbres frémissaient. Martin s’engouffra dans un café, au moment où les premières gouttes de pluie s’écrasaient sur les dalles de pierre chauffées par la canicule. Il commanda un whisky à l’eau, s’accouda au comptoir. Un quart d’heure plus tard, il n’avait pas touché à son verre. Il l’avala d’un trait, et sortit sous la pluie battante. Il prit, sans y réfléchir, la direction de la Toison d’Or. »

J’avais beaucoup apprécié la précédente parution de Patrick Delperdange chez cet éditeur numérique belge qui publie plusieurs collections : blanc (hors fiction), jaune (classique), noire (genre) et innove avec le rose (érotique).
Me voilà donc interpellée, curieuse de retrouver la plume de l’auteur de Mirador, pour une nouvelle « qui fera rougir la plus aguerrie des lectrices de Fifty shades of grey. »(1)
Et puis l’histoire commençait bien, puisque le décor était planté dans une librairie … Mais bon, au fil des pages, malgré un scénario qui tient la route, je ne retrouve pas le style d’écriture du romancier belge. Ce qui est présenté comme « érotique » me paraît bien plus direct et abrupt. Complètement destiné à un public adulte averti.
J’atteste avoir beaucoup apprécié le début et la fin de cette nouvelle, sans pourtant trouver d’intérêt particulier aux scènes « croustillantes » ; mes lectures sont peut-être trop éloignées de cet univers. Mais je félicite Onlit Editions pour ce choix éditorial qui devrait certainement faire couler beaucoup d’encre (électronique bien sûre !).
A suivre …

Résumé :
Carole et Isabelle travaillent dans la plus belle librairie de Bruxelles. Et Martin, jeune stagiaire, semble les intéresser au plus haut point. Un beau jour, il est entraîné par les deux jeunes femmes dans un jeu érotique et sensuel, de plus en plus troublant. Mais Martin a l’impression que quelqu’un tire les ficelles de cette histoire. Jusqu’où sera-t-il capable d’aller pour le plaisir de ces deux filles si attirantes ?

(1) Fifty shades of grey est une trilogie d’E.L. James, déjà vendue à plus de 30 millions d’exemplaires aux Etats-Unis. Phénomène littéraire qui fait un carton chez les anglo-saxons, le «mummy porn», c’est-à-dire «porno pour maman». Le succès est tel que Bret Easton Ellis envisage de l’adapter au cinéma et que les livres débarqueront dans les librairies françaises le 17 octobre aux éditions JC Lattès.

Extrait gratuit : EPUB | PDF

Aussi sur Amazon | Apple | Feedbooks | ePagine | Bookeen | Kobo | Immateriel | Chapitre | MesLivresNum.be

Vous avez un iPad, iPhone ou iPod Touch ? Achetez-le directement via l’application gratuite iBooks !

Vous avez un Kindle ? Achetez-le directement via le Kindle Store !
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 13 octobre 2012 par dans E-Book, Lecture, et est taguée .

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Articles les plus populaires

Instagram

La #rentreelitteraire chat intéresse quelqu'un ? #chat #livre #bouquin #roman #lecture #instabook #bookaddict #bookstagram #cat #catstagram
%d blogueurs aiment cette page :