Ma Bibliothèque Bleue

Chacune de nos lectures laisse une graine qui germe. Jules Renard

Les villes sanguinaires

Voici un polar bien étrange. Un de ceux que vous commencez et qui déstabilise dès les premières pages. Est-ce vraiment la peine de continuer ? Vous vous êtes tout juste poser la question que l’action explose, le suspens est insoutenable, aller au dénouement devient vital.
Le style de Joseph Medelin oscille entre une production d’Olivier Marchal et le cultissime Silence des agneaux. Son écriture slamme et crie. Ses mots tranchent comme un scalpel. Au sein de Lyon, capitale des Gaules, les hommes ne font plus de différence entre le bien et le mal.Violence et conséquences, histoire et dépendances, amour et manipulations. Ces ingrédients sont tous réunis pour produire chez le lecture un mélange toxique et délicieux.
A télécharge gratuitement sur Lulu.com – un cadeau à offrir ou à s’offrir !

Résumé :
Septembre 1993. Lyon. Le président de l’Assemblée nationale est enlevé. Bruckowski, capitaine au SRPJ de Lyon se retrouve, avec son équipe de bras-cassés et bien malgré lui, sous les ordres d’un commandant de la DCPJ qui dirige l’enquête.

Un commentaire sur “Les villes sanguinaires

  1. joseph.medelin
    27 décembre 2010

    Pas très fan de Marchal, ni des thrillers genre « le silence ds agneaux »… Mais je prends ta critique comme un compliment ! Content de t'avoir contentée. Et merci d'avoir pris la peine de lire (rare sur le web 2.0).

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Information

Cette entrée a été publiée le 24 décembre 2010 par dans Lecture, Suspens, et est taguée .

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Rejoignez 2 275 autres abonnés

Articles les plus populaires

Tout le monde ne raffole pas des brocolis
La Chronique de Sabine #28
Live Lecture, avec Karine Carville
Cahier de Vacances Clara Morgane
Soirée ciné+restau : Zombillénium
Raisons Obscures
LIVE Instagram : e-book à l'honneur
Au fond de l’eau

Insta Livres

%d blogueurs aiment cette page :