Ma Bibliothèque Bleue

Chacune de nos lectures laisse une graine qui germe. Jules Renard

Trois jours chez ma mère

C’est mon 1er « Weyergans », alors que tout le monde ne parle que de lui. J’ai découvert un roman, presque une auto-fiction, sur le thème de l’écriture et du papillonage romanesque. Il y a de l’humour, de l’auto-dérision et de l’autosatisfaction. Une jolie curiosité.

Résumé
Dans le train, il colla sa tête contre la vitre et aperçut en surimpression, flottant au milieu d’un décor de broussailles, un visage blême et crispé, le sien, avec son front reconnaissable, haut et dégarni, ses paupières gonflées et sa bouche aux lèvres minces. Il eut envie de se dire à lui-même : « Qu’est-ce que je peux faire pour toi ? » Ce visage si près du sien lui inspirait une profonde sympathie.  » Nuit après nuit, un homme très perturbé se protège en évoquant son passé – tant de voyages, tant de rencontres amoureuses qui restent obsédantes. Sa mémoire lui donne le vertige. Ses souvenirs l’aideront-ils à aller mieux ? Il s’invente une série de doubles qui mènent une vie sentimentale tout aussi agitée que la sienne. Il voudrait aller rendre visite à sa mère. Elle vit seule en Provence et aura bientôt quatre-vingt-dix ans. Il a d’abord un travail à finir. Sa mère lui déclare :  » Au lieu d’envoyer des fax à ta dizaine d’amoureuses, tu devrais publier un livre, sinon les gens vont croire que tu es mort. « 

Prix Goncourt 2005

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Information

Cette entrée a été publiée le 27 décembre 2005 par dans Lecture, Roman, et est taguée .

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Rejoignez 2 304 autres abonnés

Articles les plus populaires

La libraire de la place aux herbes
Les roses de Sarajevo
Quand souffle le vent du Nord
Scène de crime - Le magazine culturel du crime - numéro 2
I invade you
Nuit de la lecture 2019
On peut le faire - Et si la transition en mouvement, c'était vous ?
Amoureux

Insta Livres

%d blogueurs aiment cette page :