Ma Bibliothèque Bleue

Chacune de nos lectures laisse une graine qui germe. Jules Renard

La dormeuse

« Elle était d’ailleurs. Sa vie, son univers se trouvaient à vingt siècles de distance et pour y retourner, elle aurait été prête à donner n’importe quoi. »

 

Je me suis laissée happer par La dormeuse dès les premières pages. Un roman qui n’est rien de moins qu’une fabuleuse aventure historique.
De l’an 79 à nos jours, de Pompéi à la Touraine, Catherine Rolland imbrique les personnages et croise les destins.

Je n’aime pourtant ni les romans historiques et j’apprécie encore moins le fantastique, mais là, j’étais coincée dans les couloirs du temps pour mon plus grand plaisir.  Avec Léo, Sofia, Marie et Tiago, j’ai vécu trois histoires en une seule. A trois époques différentes. Avec des personnages au caractère absolument délicieux ou complètement irritable. Mais quel bonheur !

Un sublime roman ! Énorme coup de coeur ❤

Afin de poursuivre la lecture, je vous invite à découvrir, l’exposition du Grand palais : https://www.grandpalais.fr/fr/expo-pompei-chez-vous

 

Résumé :
En 1949, Marie, une fillette de cinq ans, échappe à  la vigilance de ses parents et disparaît dans les ruines de Pompéi. Retrouvée six longues années plus tard, muette et choquée, elle ne racontera jamais ce qui lui est arrivé.
À sa majorité, elle revient à Pompéi. Alors qu’elle explore une mystérieuse galerie, elle perd sans s’en rendre compte une de ses boucles d’oreille dans une bousculade…et la redécouvre avec ébahissement le lendemain, dans une des vitrines du musée archéologique de Naples, parmi d’autres antiquités vieilles de près de deux mille ans… C’est le début d’un étourdissant voyage qui la conduira à Pompéi en l’an 79, à quelques jours de l’éruption du Vésuve.
En 2017, après une carrière de romancière à succès, Marie s’est retirée du monde avec son mari Tiago, désorienté et excentrique. Devenue aveugle, elle engage Sofia afin qu’elle l’aide à écrire son ultime roman, dont l’intrigue se déroule étrangement en l’an 79 à Pompéi. Passé et présent s’entremêlent, pour dénouer le fil de destinées étrangement liées, à près de deux millénaires de distance…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Information

Cette entrée a été publiée le 12 juin 2020 par dans Fantastique, Lecture, Roman, et est taguée , .

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Rejoignez 2 302 autres abonnés

Articles les plus populaires

L’étoile d’Orion
Mon père, ma mère, mes tremblements de terre
La chronique de Sabine #30
Le Petit Prince
La chronique de Sabine #31
Scène de crime - Le magazine culturel du crime - numéro 2
Le piano oriental
Au fond de l’eau
%d blogueurs aiment cette page :