Ma Bibliothèque Bleue

Chacune de nos lectures laisse une graine qui germe. Jules Renard

Les bottes suédoises

les-bottes-suedoises« Pas le moindre croissant de lune. Les nuits d’automne avaient toujours existé, et continueraient d’exister quand je ne serais plus là. J’étais un invité provisoire dans la pénombre, et je ne serais jamais que cela. »

Les fidèles de Ma Bibliothèque Bleue le savent : Henning Mankell était et reste mon auteur chouchou ❤
Son dernier roman paru en Suède quelques semaines avant sa mort vient d’être traduit et publié en France.
C’est avec envie, mais réserves que j’ai découvert les premières lignes. C’est avec mélancolie et avidité que j’ai parcouru ce roman très intime, portrait d’un homme seul, vieillissant, tourmenté par la vie, inquiet pour sa famille, désireux d’amour, anxieux de la mort.

A la lecture de l’ultime écrit de l’auteur, on peut deviner que les sentiments contradictoires qui tenaillent Fredrik Welin, son septuagénaire anti-héro, qui pourrait tout aussi bien un autoportrait d’une grande sobriété.

« Je suis descendu au port, abandonné en ce matin de premier de l’An. La mer sombre avait l’air d’avoir aussi froid que moi. »

Un roman de sentiments, d’une humanité poignante. Une lecture posthume bouleversante.

 

Résumé :
Fredrik Welin, médecin à la retraite, vit reclus sur son île de la Baltique. Une nuit, une lumière aveuglante le tire du sommeil. Au matin, la maison héritée de ses grands-parents n’est plus qu’une ruine fumante.
Réfugié dans la vieille caravane de son jardin, il s’interroge : à soixante-dix ans, seul, dépossédé de tout, a-t-il encore une raison de vivre ?
Mais c’est compter sans les révélations de sa fille Louise et, surtout, l’apparition d’une femme, Lisa Modin, journaliste de la presse locale.
Tandis que l’hiver prend possession de l’archipel, tout va basculer de façon insensible jusqu’à l’inimaginable dénouement.

 

Henning Mankell a partagé sa vie entre la Suède et le Mozambique. Outre la célèbre série « Wallander », il est l’auteur de romans, de pièces de théâtre et d’ouvrages pour la jeunesse. récompensés par de nombreux prix littéraires, Henning Mankell est mort à Göteborg le 5 octobre 2015 à l’âge de 67 ans.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 25 octobre 2016 par dans Lecture, Roman, et est taguée .

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Articles les plus populaires

Instagram

Courrier du jour #polar #roman #bookaddict #instabook #bookstagram
%d blogueurs aiment cette page :