Ma Bibliothèque Bleue

Chacune de nos lectures laisse une graine qui germe. Jules Renard

Une gourmandise

gourmandise2« Plus personne n’avait faim, mais c’est cela justement qui est bon à l’heure des pâtisseries : elles ne sont appréciables dans toute leur subtilité que lorsque nous ne les mangeons pas pour apaiser la faim et que cette orgie de douceur sucrée ne comble pas un besoin primaire mais nappe notre palais de la bienveillance du monde. »

Ce petit roman est le premier de Muriel Barbery. Écrit bien avant L’élégance du hérisson.
Et c’est d’ailleurs avec une élégance remarquable que l’auteur remonte le temps d’un vieil homme, éminent critique gastronomique.
Les descriptions sont des bouquets de saveurs, des délices olfactifs incontestables. Chapitre après chapitre, les souvenirs affluent afin de donner un panorama complet de l’homme et de son entourage.
Pas de grand suspens, pas de grandes révélations. Le roman est sans surprise, mais réellement appétissant.

« Déguster est un acte de plaisir, écrire ce plaisir est un fait artistique mais la seule vraie oeuvre d’art, en définitive, c’est le festin de l’autre. »

Un livre que l’on déguste accompagné de quelques indispensables gourmandises !

 

Résumé :
C’est un vieil homme qui s’éteint, péniblement alité. Pas n’importe quel homme, mais le plus grand critique gastronomique du monde, qui est parvenu à hausser un art mineur au rang des plus prestigieux, a fait et défait des réputations. Après quelques décennies de boustifailles, d’agapes, « des flots de vin, d’alcools en tout genre, après une vie dans le beurre, la crème, la sauce, la friture, l’excès à toute heure », le vieil homme tire sa révérence, rend son tablier, sa plume. Ce n’est rien, sinon qu’in extremis « une seule chose importe » : le souvenir d’une saveur, « vérité première et ultime de toute une vie ». Quelque chose qui lui échappe. Quelque chose d’originel et de merveilleux. Une saveur oubliée, nichée au fond de la mémoire. Il cherche et il ne trouve pas.

Publicités

3 commentaires sur “Une gourmandise

  1. Ginou
    12 septembre 2016

    J’ai beaucoup aimé ce livre !
    qu’en ont pensé les lecteurs qui ont participé au goûter dimanche ?
    Avez vous terminé sur une madeleine ???? 😉

    J'aime

    • Ma Bibliothèque Bleue
      13 septembre 2016

      Coucou Gi ! Le livre a été apprécié pour ses belles descriptions et nos hôtes nous ont offert de délicieuses mignardises, du thé, du café, des boissons fraiches … Bref, nous n’avions plus envie de partir !

      J'aime

  2. La bibli de Momiji
    12 septembre 2016

    J’avais aussi adoré ! D’ailleurs tu me donnes envie de le relire ! 🙂

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 12 septembre 2016 par dans Lecture, Roman, et est taguée .

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Articles les plus populaires

Instagram

Nouveau Bussi : suis fan 📚💙 #lecture #roman #michelbussi #bookaddict #bookstagram #instabook #kindle #numerique #ebook
%d blogueurs aiment cette page :