Ma Bibliothèque Bleue

Chacune de nos lectures laisse une graine qui germe. Jules Renard

Le bandit n’était pas manchot

Une valeur sûre que ce prix du quai des orfèvres ! Il se dévore en un rien de temps. Une histoire simple, polar sans grandes prétentions, mais correctement ficelée et qui a le mérite de divertir le lecteur.
A lire sur la plage, cet été, sur la Côte d’Azur.

Résumé :
Rien ne va plus à Juan-les-Pins. Des femmes seules sont sauvagement assassinées selon un rituel particulièrement sanglant. Sans élément pour établir un lien entre les victimes, tout laisse croire que les meurtres sont l’œuvre d’une seule et même personne. La police dispose de très peu d’indices : pas d’effraction, pas d’empreinte, seule une trace d’ADN laissée sur les lieux du crime. Les médias se déchaînent, la juge s’impatiente et le boss met la pression sur le Commissaire Dupin. Ses hommes n’ont que 48 heures pour boucler l’affaire. La population a peur ; qui sera la prochaine victime ? Et surtout, qui détient la clé de l’énigme ? Quand l’enquête piétine, il faut faire preuve d’imagination. Faites vos jeux…


DISPONIBLE EN EBOOK

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 24 mai 2009 par dans Lecture, Suspens, et est taguée .

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Articles les plus populaires

%d blogueurs aiment cette page :