Ma Bibliothèque Bleue

Chacune de nos lectures laisse une graine qui germe. Jules Renard

Sans elle / Avec elle

Aujourd’hui, je vous présente deux livres, deux histoires. Deux auteurs et une envie de créer ensemble.
Amélie Antoine et Solène Bakowski sont parties d’un même point de départ, un même premier chapitre, identique en tout point. Et puis il y a un événement qui vient tout bouleverser et cela donne deux romans à l’arrivée. Car parfois, on le sait, un seul détail suffit pour modifier radicalement une vie.

Sans elle et Avec elle sont deux histoires qui peuvent se lire indépendamment l’une de l’autre.

😉 Remarquez le très beau travail de conception de couverture qui illustre parfaitement ce projet original.

 

Sans elle

« La colère s’est atténuée, mais c’est l’angoisse et le chagrin qui l’ont remplacée en un clin d’œil. L’enfant se débat avec ses propres peurs, ses propres démons, et personne n’a la force de lui venir en aide. Chacun est enferré dans sa propre souffrance, incapable de la partager, incapable de soutenir l’autre. La douleur commune pourrait rapprocher ces trois-là, elle ne fait que les éloigner, que dresser un mur entre eux. »

Amélie Antoine nous propose un fait divers. Un soir de 14 juillet, il aura fallu de quelques secondes d’inattention pour briser le destin d’une famille.
L’auteur analyse les sentiments et développe la culpabilité avec des mots d’une incroyable justesse. Au fil des pages l’angoisse monte, prend aux tripes, pour ne libérer le lecteur que dans les toutes dernières pages. Et encore, pas tout à fait, car il faut quelques jours pour oublier un peu ces jumelles si attachantes.
Un texte étourdissant !

Résumé :
Il était une fois une famille heureuse et unie.
Des jumelles de six ans qui se ressemblaient comme deux gouttes d’eau.
Des fillettes fusionnelles qui grandissaient ensemble et s’adoraient.
Jusqu’à un soir de feu d’artifice où l’une d’elles se volatilise brutalement.

Avec elle

« Coline contemple les deux mouches, la lutte qu’elles mènent pour leur survie au milieu des lames de lait et des ondes de chocolat. Leurs petites pattes qui se débattent. Leurs antennes minables. Ballotés par le courant, les deux insectes se rejoignent, se touchent. Dans un ultime sursaut de vie, l’une d’elle agrippe son alter ego, prend appui sur elle et parvient, au prix d’un effort qu’on devine titanesque, à se hisser sur la rive de faïence, signant ainsi l’arrêt de mort de l’autre qui termine de se noyer dans le chocolat que Coline, le cœur gros, va vider dans l’évier.
On dirait une métaphore. »

Solène Bakowski nous propose un roman psychologique qui va s’attacher aux relations de Coline et Jessica, des jumelles si fusionnelles jusqu’à ce qu’un événement fasse naître la jalousie, l’envie, la rivalité … Alors que les soeurs grandissent, l’auteur nous plonge dans un abîme de sentiments qui captivera le lecteur jusqu’au dénouement, aussi tragique qu’inattendu.
Même si cette histoire peut paraître plus conventionnelle, elle déclenche des émotions vives et variées.
Une écriture en travail d’orfèvre !

Résumé :
Il était une fois une famille heureuse et unie.
Des jumelles de six ans qui se ressemblaient comme deux gouttes d’eau.
Des fillettes fusionnelles qui grandissaient ensemble et s’adoraient.
Avant de se jalouser et s’empoisonner.

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

2 commentaires sur “Sans elle / Avec elle

  1. alicequinn2013
    9 novembre 2017

    Quelle belle idée!
    Connaissant les plumes des 2 auteures je vais m’empresser de lire!
    Belle présentation qui donne envie !

    Aimé par 1 personne

  2. Cat
    9 novembre 2017

    Je l’ai aussi chroniqué comme toi bibliothèque bleue. J’ai aimé les deux versions que je trouve complémentaires!

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Information

Cette entrée a été publiée le 9 novembre 2017 par dans En numérique, Lecture, Suspens / Thriller, et est taguée , , .

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Rejoignez 2 307 autres abonnés

Articles les plus populaires

Auto Works Magazine
"Les visages écrasés" de Marin Ledun adapté au cinéma

Insta Livres

"Bed bug", de Katherine Pancol, se déroule entre Paris et New York. Rose est une jeune scientifique qui ne parvient pas à mener à bien une relation amoureuse, alors que son travail de recherche lui apporte pleine satisfaction. On apprend au fil des pages les traumatismes trans-générationels qui marquent à tout jamais...
Le roman graphique "Anaïs Nin, Sur la mer des mensonges" est signé Léonie Bischoff.
Je termine la lecture de "Blue Baby", de John-Erich Nielsen. Cet ancien officier saint-cyrien, cavalier formé à Saumur, est un auteur que je connais bien depuis une quinzaine d'années. Son dernier roman est très différent des précédents, et même si j'ai aimé l'histoire en général, je n'ai pas adhéré au récit des combats de la Seconde Guerre mondiale, entre cavaliers français et allemands.
Ma lecture du moment ? Le tome 3 des aventures de Justan Lockholmes. Il sortira chez @betapublisher dans quelques mois. C'est donc un privilège et une grande marque de confiance que m'accorde @c.d.darlington.
Féminin sauvage et Slowlife au fil des saisons - Hiver est une invitation à ralentir, au cœur de l'hiver, prendre soin de soi, vivre l'instant et profiter de la saison.
Le roman de Monica Sabolo est un récit envoûtant. L'histoire d'une jeune fille, vivant dans une réserve, que l'on devine amérindienne. Derrière ses allures d'éden, l'endroit se révèle être au quotidien un lieu de misère et le théâtre de violences. J'ai été captivée par l'ambiance étrange et dramatique de ce livre qui met la nature au cœur de l'intrigue.
Du bleu et du positif 💙 merci ma Gi 📘
Pour mon anniversaire 🎁, mon 💙 a trouvé une belle sélection à la librairie Le Grenier d'Abondance 📚
%d blogueurs aiment cette page :