Ma Bibliothèque Bleue

Chacune de nos lectures laisse une graine qui germe. Jules Renard

David Charlier sous le feu des questions

david-charlierDavid Charlier participe cette année au Trophée Anonym’us.

Découvrez son portrait à travers l’interview qu’il a accordé à la Team Anonym’us.

 

  • 1- N’y a-t-il que du plaisir, dans l’écriture, ou t’est-il déjà arrivé de ressentir une certaine forme de douleur, de souffrance, dans cet exercice ?
    Il y a heureusement plus de plaisir que de souffrance. Sinon, et à moins d’être masochiste, je ne verrais pas l’intérêt de continuer. Toutefois, oui, tu peux souffrir. Lorsque le virus d’écrire m’a pris réellement, j’ai découvert ces élans de frustration parfois, lorsque tu ne parviens pas à enchainer ou que tu butes sur un détail. Parfois pendant des jours. Pire… La vraie souffrance, je l’ai connue lorsque tu perds un ou deux chapitres complets après une manipulation malheureuse (depuis, je multiplie les sauvegardes ou les copies). Là, je pense qu’il y a une sérieuse phase de deuil à observer après une perte pareille. Et dans un autre registre, j’ai connu comme un « baby-blues » lorsque le mot fin a été inscrit au bout de mon premier texte. Un sentiment de vide soudain, avec l’idée que cette histoire ne m’appartenait déjà plus. Qu’elle prenait son envol. Et cela s’est reproduit souvent.
    2- Qu’est-ce qui te pousse à écrire, finalement ?
    Tout à fait honnêtement… je n’en sais rien du tout. Depuis l’enfance, j’ai souvent des petits scénarios qui me traversent l’esprit, des films que j’ai regardés mais dont j’aurais noué l’intrigue différemment, j’imagine parfois tel ou tel anonyme croisé dans la rue dans les situations les plus abracadabrantes (ou les plus tordues s’il s’agit de polar). Je crois être arrivé un jour à un trop-plein qu’il a fallu coucher pour de bon sur le papier (ou sur le clavier, soyons modernes et éco-responsables). Et aujourd’hui, j’en ai besoin. Pas un besoin primaire comme manger, boire ou dormir. Mais que je rédige un mail, un rapport professionnel, une nouvelle ou même un texto, j’aime la magie que peuvent dégager quelques mots alignés. Quand je n’écris pas depuis longtemps, je ressens un manque réel. Jusqu’à la frustration. 
    Dans un autre registre, l’actu ou …  LIRE LA SUITE 

 

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Information

Cette entrée a été publiée le 1 février 2017 par dans Trophée Anonym'us, et est taguée , .

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Rejoignez 2 136 autres abonnés

Publicités

Articles les plus populaires

Insta Livres

4ème roman de la semaine : "La part de l'ombre", de Laurel Geiss. Dévoré en moins de 24h 👍📚 #polar #lecture #instabook #bookstagram #bouquinovore #booklover #bookblogger
Ma PAL des vacances 📚 #lecture #roman #essai #magazine #cahierdevacances #bookstagram #instabook #bookblogger #bouquinovore
Nouvelle lecture : "Les nouveaux mondes" de Frédéric Barrès - éditions @labouinotte #roman #lecture #livreaddict #bouquinovore #instabook #bookstagram #bookaddicts #bookblogger
Nouvelle lecture : "On peut le faire" de Bruno Montel, @editionsamalthee. Un essai sur la transition écologique. #transition #ecologie #robhopkins #salondeprovence #essai #lecture #livreaddict #bouquinovore #instabook #bookstagram #bookaddicts
Dans ma PAL des vacances, j'ai commencé par une valeur sûre, le dernier roman de Laure Manel : "L'ivresse des libellules" #roman #lecture #livreaddict #bouquinovore #instabook #bookstagram #vacances
Sur la route des vacances, la pause lecture est proposée par l'exploitant autoroutier. #lecture #vacances #instabook #bookstagram #bouquinovore #booklover #bookblogger
Ce vendredi, les nocturnes littéraires sont à Salon de Provence. L'occasion de rencontrer les amis du livre 😊 et de découvrir de nouveaux auteurs 📚 #lecture #livreaddict #bouquinovore #roman #bookblogger #booklover #instabook
Beaucoup de touristes se sont approvisionnés en livres lors de leur escale à Salon de Provence ces dernières semaines. Aussi j'ai remis de nombreux romans en circulation dans la boîte à lire installée sur la terrasse du restaurant La Table du Roy @mathiasperes . Bel été 🌴 et bonnes lectures 📚 #lecture #livreaddict #bouquinovore #roman #polar #thriller #instabook #bookstagram #boitealivres #boitealire #salondeprovence
Pierre Gaulon et Frédéric Ernotte se rencontrent enfin, à Salon de Provence, des mois après la sortie de leur roman "Comme des mouches", @editionslajouanie. Visite touristique et bières belges au programme d'une soirée sous le signe du livre et de l'humour 📚😄 #thriller #noir #lecture #roman #bookblogger #booklover #instabook #bookstagram #bouquinovore
Anthony Lucchini en dédicaces à la librairie du Casino. Ce n'est pas en nocturne 😉 c'est ce matin. #fantasy #lecture #bookstagram #instabook
%d blogueurs aiment cette page :