Ma Bibliothèque Bleue

Chacune de nos lectures laisse une graine qui germe. Jules Renard

Le sac

 « DJean-Claude Kaufmannans les objets qui alourdissent le sac des femmes, il n’y a pas que des marques d’amour délibérément ajoutées. Il y a aussi le poids des contraintes ordinaires, liées à leur rôle dans la société. »
 

Cet essai de Jean-Claude Kaufmann a attiré mon attention, car, après l’objet livre, ce que je possède en plus grand nombre à la maison, ce sont des sacs à main !

« Sac à main » pour moi, c’est un mot magique, c’est mon péché mignon.

Le sociologue examine, analyse le sac des femmes (mais aussi des hommes, il y a un chapitre pour eux tout de même !). Son choix, son contenu, son rangement, ses mystères, bref un monde passionnant que l’on tient à l’épaule ou au creux du bras, selon sa taille, son poids, son humeur …

Une dissection pertinente d’un prolongement de notre personne qu’on lit avec beaucoup de curiosité jusqu’au moment où … on se retrouve !

Une enquête divertissante et très intéressante.

Résumé :

Le sac n’est pas un objet ordinaire. En plongeant dans ses profondeurs, ce livre nous révèle un univers immense et fascinant où le cœur de l’intime et les vérités secrètes croisent les images de soi qu’on rêve d’afficher. On y met un peu tout et n’importe quoi à la va-vite, et ces gestes sont aussi naturels et spontanés que sont agaçants les efforts en sens inverse pour trouver les clés ou le téléphone qui s’y cachent. Accessoire de mode, le sac n’a pourtant rien d’accessoire. Jean-Claude Kaufmann nous explique pourquoi il est l’un des lieux privilégiés où se fabrique l’identité.

2 commentaires sur “Le sac

  1. La chouette bricole
    1 juin 2015

    Le sac à main… Secret , dévoilé … Moi je dis chut!!! Je ne dirais pas ce que contient le mien.;-)

    J'aime

  2. Maman Tornade
    1 juin 2015

    J’ai peu de sacs à main, mais j’en ai de différentes tailles pur différentes occasion. Mon sac de tous les jours zest fortement malmené. je me rends compte que la forme est importante, les sacs informes justement sont insupportables tu ne retrouves rien. J’avais acheté un organiseur de sac mais il est horizontal et mon sac est vertical. le jour où j’ai compris que les objets tenaient mieux en place à la verticale dans mon sac mais vie a changé LOL.
    dans ce sac il y a le portefeuille, le téléphone, la bouteille d’eau, les pastilles VICHY, du maquillage, les trucs de fille mais aussi beaucoup de trucs à manger, un stylo et très prochainement un … magdori. Mon agenda sur mesure, que je recevrai cette semaine. On en reparlera !

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Information

Cette entrée a été publiée le 17 mai 2015 par dans Essai, Lecture, et est taguée , .

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Rejoignez 2 307 autres abonnés

Articles les plus populaires

Auto Works Magazine
"Les visages écrasés" de Marin Ledun adapté au cinéma

Insta Livres

"Bed bug", de Katherine Pancol, se déroule entre Paris et New York. Rose est une jeune scientifique qui ne parvient pas à mener à bien une relation amoureuse, alors que son travail de recherche lui apporte pleine satisfaction. On apprend au fil des pages les traumatismes trans-générationels qui marquent à tout jamais...
Le roman graphique "Anaïs Nin, Sur la mer des mensonges" est signé Léonie Bischoff.
Je termine la lecture de "Blue Baby", de John-Erich Nielsen. Cet ancien officier saint-cyrien, cavalier formé à Saumur, est un auteur que je connais bien depuis une quinzaine d'années. Son dernier roman est très différent des précédents, et même si j'ai aimé l'histoire en général, je n'ai pas adhéré au récit des combats de la Seconde Guerre mondiale, entre cavaliers français et allemands.
Ma lecture du moment ? Le tome 3 des aventures de Justan Lockholmes. Il sortira chez @betapublisher dans quelques mois. C'est donc un privilège et une grande marque de confiance que m'accorde @c.d.darlington.
Féminin sauvage et Slowlife au fil des saisons - Hiver est une invitation à ralentir, au cœur de l'hiver, prendre soin de soi, vivre l'instant et profiter de la saison.
Le roman de Monica Sabolo est un récit envoûtant. L'histoire d'une jeune fille, vivant dans une réserve, que l'on devine amérindienne. Derrière ses allures d'éden, l'endroit se révèle être au quotidien un lieu de misère et le théâtre de violences. J'ai été captivée par l'ambiance étrange et dramatique de ce livre qui met la nature au cœur de l'intrigue.
Du bleu et du positif 💙 merci ma Gi 📘
Pour mon anniversaire 🎁, mon 💙 a trouvé une belle sélection à la librairie Le Grenier d'Abondance 📚
%d blogueurs aiment cette page :