Ma Bibliothèque Bleue

Chacune de nos lectures laisse une graine qui germe. Jules Renard

L’homme du soir

l'homme du soir - Mo Hayder« Il sentit ce qui se trouvait dans la salle de bains, cette puanteur de viscères humains répandus, l’odeur des morts s’asseyant dans leur tombe et soufflant dans la nuit. Et il discerna le bourdonnement des mouches — Impossible, bon sang, ça ne peut pas arriver — quand il passa la main par l’ouverture et ouvrit la porte arrière. »

J’ai découvert Mo Hayder avec l’excellent « Birdman ». « Tokyo » était tout autre. Avec « L’homme du soir », l’auteur plante son enquête dans les milieux pédophiles. Incontestablement, elle maitrise l’art de l’intrigue et se complait dans le sordide.

Une enquête angoissante, le ryhtme est soutenu, mais comporte parfois trop de descriptions qui nuisent à l’action. Mo Hayder vous embarque, vous brinquebale. Vous croyez comprendre, savoir, avant Caffery lui-même, et la page suivante, plus rien n’est sûr, toutes vos hypothèses s’écroulent. D’autres les remplacent qui ne durent pas bien longtemps non plus.

Caffery avance sans trop savoir où il va. Il frôle l’illégalité, y plonge, en revient. Ses errements personnels, sa vie privée, tout cela donne un polar plein d’aspérités, sordide, tordu… Que l’on referme en se disant qu’on a bien fait de faire l’effort de s’y accrocher…

Nuits sans sommeil garanties !

 

Résumé :
Dans un quartier résidentiel dans le sud de Londres, un garçon de 9 ans est enlevé à son domicile, en présence de ses parents, retrouvés ligotés et complètement déshydratés après 3 jours, la police pense à un pédophile, d’autant que les enfants du voisinage évoquent un mystérieux ‘Troll’ qui viendrait pendant leur sommeil… C’est à l’inspecteur Jack Caffery que revient la pénible tâche d’enquêter : depuis la disparition – jamais élucidée – de son jeune frère, il est particulièrement sensible à ce type d’affaire. Cette investigation lui permettra-t-elle de découvrir enfin la vérité sur le sort du disparu ? Et s’il côtoyait cette vérité à son insu, sans se douter qu’elle est beaucoup plus sinistre qu’il ne l’imagine.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Information

Cette entrée a été publiée le 22 mars 2007 par dans Lecture, Polar, Suspens / Thriller, et est taguée .

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Rejoignez 2 308 autres abonnés

Articles les plus populaires

I invade you
Grand angle sur le terrorisme
La colline aux genêts
Books - Hors-série "Tour du monde du polar"
N'espérez pas vous débarrasser des livres
Les souvenirs du jour
La fille d'avant
America - n°1

Insta Livres

Chaque fois que je rencontre Stéphane, je me dis que le mot PARTAGE prend toute sa signification. Merci pour le café, le moment, les paroles, le choix, le chemin, la liberté, ton livre ...
La Chronique de Sabine #43
Passage obligé par cette librairie du joli village de Conques 📚
Oh une librairie bleue 💙📚
Boîte à lire, boîte à livres 📚
Avant de partir sur le Chemin,  j'avais envie de m'y plonger par la lecture. Et c'est avec "Le vestibule des causes perdues", de Manon Moreau, que j'ai pu accompagner plusieurs pèlerins depuis Le Puy en Velay jusqu'à Santiago. Le roman nous fait partager le quotidien de ces femmes et de ces hommes qui ont décidé d'entamer le célèbre pèlerinage de Saint Jacques de Compostelle. L'écriture de l'auteur nous fait apprécier les paysages, un lever de soleil, mais aussi la pluie sur la tête, le poids du sac à dos, les ampoules et les blessures ... Un récit plein d'humour, d'amour, de tendresse et d'espoir. Un livre pour cheminer vers soi. Un véritable coup de cœur 💙
Très heureuse de proposer une animation ludique et culturelle pour ces Journées Européennes du Patrimoine. Une belle collaboration avec Pierre Gaulon qui fonctionne à merveille. "Le secret des savonniers" est notre 2ème escape game. Avant il y avait eu "Prodigieuse Prophétie" (sur le thème de Nostradamus). Depuis le printemps, "L'enquête Napoléon" rencontre un franc succès au Château de l'Emperi. Et c'est avec impatience que nous attendons les participants du Festival de l'imaginaire de Lambesc pour "Archéologues du futur".
🎤🎧 Enregistrement de la prochaine Chronique de Sabine, dans la joie et la bonne humeur. À découvrir dès mardi prochain sur Mistral Social Club et Fréquence Mistral 📻
%d blogueurs aiment cette page :